Estimation immobilier Paris 17ième Batignolles

Batignolles

PARIS 17ÈME BATIGNOLLES

Batignolles, originellement village de Batignolles-Monceau, est le quartier le plus petit du 17ème arrondissement de Paris. Ce quartier néo-classique est principalement composé de rues plutôt étroites. Souvent assimilé à un village, il attire principalement une population de jeunes cadres avec enfants. Espaces verts et marchés en plein air concourent à la convivialité des lieux.
Depuis une dizaine d’année, ce secteur est l’objet de grands projets de réaménagement dont la Cité Judiciaire de Paris.
RUE DES BATIGNOLLES

RUE DES BATIGNOLLES

La rue des Batignolles se nommait rue de l’Eglise en 1828 ; elle fut prolongée en 1847 par la rue de l’Hôtel de Ville. Elles fusionnèrent en 1868. Au numéro 18 se trouvait la Mairie des Batignolles, construite en 1847, et devenue en 1860 la mairie du XVIIe. Plusieurs fois agrandie, son impressionnant campanile fut détruit en 1952. La rue des Batignolles permet d’entrer dans le quartier éponyme, ancien village de Batignolles particulièrement apprécié des parisiens. Elle s’achève sur la place de l’Eglise, souvent très animée qui dissimule l’un des plus grands espaces verts de l’arrondissement : le square des Batignolles. Le soir, cette rue s’anime et bruisse d’une vie de quartier authentique où toutes les générations se croisent.
BOULEVARD DES BATIGNOLLES

BOULEVARD DES BATIGNOLLES

Formé en 1863 par la transformation du chemin de ronde de Clichy qui longeait le mur des fermiers généraux. Au milieu de cette large artère à double voie, sont plantés des arbres parfois centenaires. Au numéro 34, se trouve un marché biologique prisé et au numéro 78bis, le célèbre Théâtre Hébertot, construit en 1828. Au numéro 43 se trouvait le tunnel de chemin de fer des Batignolles, long de 331 mètres, ou eut lieu une catastrophe ferroviaire en octobre 1921 : deux trains se heurtèrent et il y eut 28 morts et 74 blessés. Le tunnel fut rapidement supprimé. Au numéro 104 se trouvait en 1820 le restaurant Aux Barreaux.
RUE DES DAMES ET RUE LEGENDRE

RUE DES DAMES ET RUE LEGENDRE

La rue des Dames est l’ancien chemin qui, dès 1672 conduisait à l’abbaye des Dames de Montmartre ; la rue Legendre, plus récente, a été ouverte en 1846 sous le nom de rue d’Orléans, mais était une partie du chemin de Monceau à St Ouen, ainsi dénommé en 1825. Prolongée à partir de 1865, elle reçu le nom du mathématicien Legendre en 1867. Au numéro 22 se trouvait le château de Monceau.
Ces deux rues bénéficient de nombreux commerces de proximité. Une adresse qui conjugue à la fois convivialité et un parc immobilier plus abordable.
Maurice Barrès, écrivain et homme politique français a résidé au 12, rue Legendre.
Au 53, rue des Dames, vous pouvez admirer un bâtiment insolite qui fait penser à un ancien théâtre. Il s'agit en fait du tout premier Centre de Production d'Électricité qui date de 1889.