L’immobilier résidentiel de luxe parisien reste une valeur sûre à l’échelle internationale

  1. Accueil
  2. >
  3. Presse
  4. >
  5. L’immobilier résidentiel de luxe parisien reste une valeur sûre à l’échelle internationale
L’immobilier résidentiel de luxe parisien reste une valeur sûre à l’échelle internationale

PIERRE PAPIER

Publié le 21/05/2021

L’immobilier de prestige en région parisienne est le secteur qui a le mieux réussi face à la crise durant l’année 2020. En effet, on observe des phénomènes différents dans les autres secteurs immobiliers internationaux. À l’inverse de ses homologues, l’immobilier de luxe parisien maintient sa croissance ; il a notamment augmenté de 2 %. Le marché immobilier laisse entrevoir une redescente des prix à l’échelle mondiale pour cette année. 

En ce début d’année, les experts et agences immobilières soutenaient que le temps était à l’augmentation et à la résistance face à la crise du coronavirus. En effet, le réseau d’immobilier haut-de-gamme, Sotheby’s International Realty France-Monaco a constaté une augmentation des prix de 10 %. Une agence concurrente, Daniel Féau souligne une augmentation de 74% des ventes entre 2020 et 2021, sur les biens de plus de 2,5 millions. On observe en général une montée de la demande assez impressionnante. 

D’après l’analyse des experts, cette augmentation de la demande se ressent dans toute la France. En effet, ce phénomène s’observe sur le marché de l’immobilier de luxe, et est une conséquence du confinement. Face à la crise, de nombreuses personnes ont souhaité un bien plus grand, s'échapper en province ou encore sécuriser leur argent par l’achat d’un bien immobilier. D’après la maison Sotheby’s, l’augmentation des ventes a modifié le prix moyen de l’immobilier parisien. En 2020, il était de 1,9 millions d’euros, 17 % de moins que le prix moyen de 2019. Cela s’explique par l’attrait pour la province ; mais, cependant, cela ne réduit pas les ventes parisiennes. 

Malgré une baisse dans les autres secteurs immobiliers, l’immobilier de luxe n’est pas touché. Il est particulièrement résistant face au coronavirus. Cependant, les certains arrondissements se démarquent. Tous n’ont pas été épargnés par la crise. Le cinquième arrondissement a réussi à se sortir du lot, avec une hausse des prix de 8 %. Les zones périphériques ont également augmenté bien plus que les années précédentes, face à conséquence de la fuite des parisiens vers les banlieues. Malgré la fermeture des frontières, la clientèle étrangère est restée présente et est responsable de 14 % des ventes.

Bien qu’au niveau mondial l’agence Savills s'attende à une baisse des prix d’approximativement 2% en 2021, Paris reste cotée. On observe notamment que l’écart des prix dans l’immobilier de luxe entre Londres et Paris n’est plus que de 8%, tandis que six ans auparavant, l’écart était de 40%. Les prix de la capitale française ont augmenté plus rapidement que ceux d’autres capitales. 

Pour consulter l’intégralité de l’article, cliquez ici. 

Paris Ouest Sotheby's International Realty, expert de l'immobilier de luxe et de prestige à Paris