L’immobilier de luxe garde son attrait !

  1. Accueil
  2. >
  3. Presse
  4. >
  5. L’immobilier de luxe garde son attrait !
L’immobilier de luxe garde son attrait !

PARU VENDU

Publié le 26/03/2021

La crise du Covid et la fermeture des frontières ne semblent pas réellement avoir des effets négatifs sur les chiffres de l’immobilier de prestige. De fait, la clientèle française a permis de maintenir les ventes et d’éviter un écroulement des chiffres de ce secteur.

L’immobilier de luxe se maintient en temps de crise

Le réseau de l’immobilier de luxe, Sotheby’s International Realty France – Monaco, voit son chiffre d’affaire 2020 présenter une hausse de 5% par rapport à l’année 2019. Ce chiffre est impressionnant en temps de crise du coronavirus. Le président du réseau, Alexander Kraft souligne sa surprise et reste prudent quant à l’avenir de ces chiffres. Cependant, ce cas de figure se retrouve dans d’autres réseaux d’immobilier de luxe, ce qui laisse espérer un avenir lumineux, car de nombreux biens à plus d’un million d’euros continuent à se vendre.

Une limitation des ventes à Paris, une relance des demandes en province

Les réseaux parisiens Barnes et Daniel Féau, leader du marché de l’immobilier de prestige appréhendent une baisse des ventes ainsi qu’une stagnation des prix. Cependant, cette baisse reste limitée et bien moindre par rapport aux prévisions de chute liées à la crise du coronavirus. En revanche, l’immobilier de luxe rencontre un franc succès en région, notamment dans des villes recherchées comme Deauville ou Biarritz. Ce phénomène s’explique par une quête de résidence secondaire où se réfugier dans la perspective d’un nouveau confinement ; cela limite les effets négatifs d’une baisse des ventes en région parisienne.

Le bien d’exception, une valeur refuge pour certains

Une autre raison de ce maintien des ventes est liée à la valeur refuge de l’immobilier. En effet, après une chute des marchés, les investisseurs sont en quête d’un placement sûr. La pierre représente la sécurité ; il s’agit de l’un des seuls secteurs où les prix n’ont pas baissé, et augmentent même lorsque nous ne sommes pas en crise. Aussi, les experts de ces secteurs expliquent que les ventes se maintiennent grâce à un désir d’espace lié à la fin du confinement. Les français ayant dû vivre dans leur logement jour et nuit pendant deux mois, se sont rendus compte d’un manque d’espace. Ainsi, les acheteurs cherchent des biens plus spacieux avec un espace extérieur comme un balcon.

Immobilier de luxe : des affaires conclues à distance

Pour des biens de prestige, certaines ventes se font à distance, simplement au travers de photos ou de visites virtuelles ; les ventes peuvent être conclues très rapidement, même sur des biens à plusieurs millions d’euros.

Pour consulter l’intégralité de l’article, cliquez ici.