L'homme de la Renaissance vendu 92 Millions de Dollars

  1. Accueil
  2. >
  3. Expositions Sotheby’s
  4. >
  5. L'homme de la Renaissance vendu 92 Millions de Dollars
L'homme de la Renaissance vendu 92 Millions de Dollars

Sotheby's Auction

Ce jeudi 28 janvier 2021, la vente aux enchères de Sotheby’s enregistre un record de vente de 114,5 millions de dollars grâce au Portrait du jeune homme tenant une cocarde de l’artiste florentin Sandro Botticelli. Il s’agit d’une œuvre importante de la Renaissance italienne, qui était placée à la tête de la Semaine des maîtres de Sotheby’s 2021. La vente comportait également des peintures, dessins et autres œuvres d’exception qui n’avaient pas été observées depuis des siècles.

Le Portrait de Botticelli rapporte 92.2 millions de dollars

L’incroyable Portrait de Botticelli d'un jeune homme tenant une cocarde, a été cédé pour la somme de 92 184 000 dollars. Ce record en fait l’une des œuvres les plus chères de son temps, mais aussi la peinture la plus précieuse jamais vendue. De fait, lors de sa précédente vente, elle avait été cédée en 1982 pour la somme de 1,3 million de dollars. "C'est une peinture qui transcende les limites normales du genre des tableaux de maîtres anciens", a déclaré George Wachter.
Grâce au format original de vente en direct à distance organisé par Sotheby’s depuis juin 2020, de nombreuses œuvres ont atteint des records. Avant l’œuvre de Botticelli, c’est le Triptyque de Francis Bacon qui avait été vendu pour 80 millions de dollars.

Lors de la Master Week 2021, la vente aux enchères de Sotheby’s était réalisée en partenariat avec la maison Bulgari. Ainsi, les spécialistes du département Master et le commissaire-priseur de Sotheby's, Oliver Barker, ont proposé de nombreux produits de grande valeur. On a pu découvrir le collier « Rosso Caravaggio », précieux par les matériaux qui le composent comme le platine, le rubis et le diamant. Aussi, une montre nommée « Octo Finissimo Automatic » était présentée au poignet du commissaire-priseur, et un ensemble bracelet et boucles d’oreilles assortis était montré grâce à ce partenariat.
La seconde œuvre d’art la plus chère de cette vente est La descente de la Croix, également un tableau, dont l’auteur est Hugo Van der Goes. Peinte en 1480, elle a été redécouverte en 1950, marquante par l’expression de piété et la dévotion qui s’en dégage.

D’autres œuvres ont également marqué ces ventes ; on peut notamment citer Le Relief de la Madone réalisé par Lucca della Robbia en 1450, cédé pour plus de 2 millions de dollars, ou encore La Nature morte d’Aelst, vendue pour 1 230 000 dollars. Enfin, une œuvre du Maître de Marradi a été vendue 1 024 300 dollars.

Retrouvez tous les moments forts de la vente ici.