Comment s'est porté l'immobilier de luxe cette année ?

  1. Accueil
  2. >
  3. Presse
  4. >
  5. Comment s'est porté l'immobilier de luxe cette année ?
Comment s'est porté l'immobilier de luxe cette année ?

PRATIQUE

Publié le 14/01/2021

En mars 2020, le confinement a fait vaciller l’économie française, de nombreuses entreprises ont chuté et l’immobilier de luxe s’attendait à subir des retombées négatives. Cependant, aussi surprenant que cela puisse être, l’immobilier de prestige a vu ses chiffres se stabiliser, voire augmenter. La crise sanitaire ne semble pas avoir touché ce secteur. De plus, les conditions du confinement et l’impact de la crise du coronavirus ont modifié les attentes de la clientèle et relancé certains secteurs.

Un tonus incroyable pendant la crise
Malgré les conditions économiques défavorables, les chiffres du marché de l’immobilier de luxe sont restés stables. Ce tonus s’explique par divers paramètres qui viennent confirmer la stabilité du marché. Les prêts immobiliers étaient plus difficiles d’accès et le climat anxiogène a mis bon nombre de clients dans un véritable état d’incertitude et d’instabilité ; cependant les biens ont continué à se vendre normalement. Ces résultats surprenants d’un marché prospère à contre-sens avec le reste des marchés en général, ont fait l’objet de réflexions. Le PDG de Sotheby’s International Realty France - Monaco, certifie cependant que “l’année 2020 se terminera aussi bien que 2019 qui était déjà exceptionnelle”. L’immobilier de luxe ne semble pas être atteint négativement par la situation sanitaire.  

Une clientèle en augmentation
Aujourd’hui le confinement a donné envie d’espace. De fait, de nombreux clients cherchent un bien avec un balcon ou une terrasse, un bureau pour le télétravail, voire même une résidence secondaire où se réfugier. Être enfermé chez soi a permis aux clients de mieux se rendre compte de leur besoin d’espace et de la nécessité d’améliorer leur qualité de vie en appartement ou en maison. Ainsi, l’immobilier de prestige rencontre beaucoup de succès dans les zones à proximité de Paris ou en province pour des résidences secondaires. Aussi, cet engouement n’a pas étouffé le marché parisien qui est toujours très actif quant à la recherche de biens de prestige. Ce marché fonctionne si bien que l’offre est parfois inférieure à la demande.

Des chiffres stables même pendant la crise
Alors que, d’après une étude de Belles Demeures, 63% des spécialistes imaginaient que l’on assisterait à une chute des chiffres de l’immobilier, l’immobilier de prestige surprend. En effet, la crise sanitaire ne semble pas avoir atteint ce secteur ; les prix des biens ont rarement baissé et les ventes se sont maintenues même pendant le confinement. Ces chiffres s’expliquent par une relance de la demande et de nouvelles exigences de la clientèle.

Pour consulter l’intégralité de l’article, cliquez ici. 

Paris Ouest Sotheby's International Realty, spécialiste de l'immobilier de luxe et de prestige à Paris