Immobilier de prestige : 2020, une année étonnamment résiliente malgré le confinement et la crise du Covid-19

  1. Accueil
  2. >
  3. Presse
  4. >
  5. Immobilier de prestige : 2020, une année étonnamment résiliente malgré le confinement et la crise du Covid-19
Immobilier de prestige : 2020, une année étonnamment résiliente malgré le confinement et la crise du Covid-19

Sotheby’s International Realty France – Monaco affiche des résultats pour le 1er semestre 2020 pratiquement identiques à ceux de l’an passé. Alexander Kraft, son président, dresse un bilan extrêmement positif des 8 premiers mois de l’année.

L’état de santé de l’immobilier de prestige post-confinement


Les résultats sont surprenants, l’année dernière offrait des résultats incroyables et cette année, le chiffre d’affaire est de 435 millions d’euros, presque autant que l’année dernière (449 millions d’euros). Aussi, Sotheby’s a réalisé 157 ventes sur toute la métropole d’environ 1,55 millions d’euros en moyenne.

 


Les trois raisons majeures de cette relance des ventes   

Les français sont en quête d’espace, qu’il s’agisse d’un bien plus grand ou d’un espace extérieur, aussi, ils recherchent de plus en plus une meilleure localisation ou une résidence secondaire pour se ressourcer, enfin, le travail à distance redéfini les exigences et désirs des acheteurs.

 


Un mouvement étendu sur diverses parties de la France

La clientèle française s’intéresse à de nombreux marchés prisés en France. Du côté de la mer et l’océan, les villes de La Baule, Le Touquet ou Dinard séduisent tandis que les lacs d’Annecy et Bourget séduisent les amateurs de régions à lacs. Aussi, du côté de la campagne, les régions de Bretagne, Normandie ont conquis la clientèle française.

 
 


L’évolution des prix

La stabilité de la demande permet d’éviter une baisse des prix malgré une négociation possible de 5% à 10% environ. Ainsi, Sotheby’s International Realty, expert de l'immobilier de luxe et de prestige, a pu réaliser de belles ventes comme un appartement à 8 millions d’euros dans Paris 16, une maison à Caluire pour 5,25 millions d’euros.

Retrouvez l’intégralité de cet article ici.