Immobilier : prix, crédit... à quelles évolutions s'attendre ?

  1. Accueil
  2. >
  3. Presse
  4. >
  5. Immobilier : prix, crédit... à quelles évolutions s'attendre ?
 Immobilier : prix, crédit... à quelles évolutions s'attendre ?

Les prévisions d’évolutions de l’immobilier

La crise du Covid 19 a pu laisser entendre une possible déflation des prix de l’immobilier, cependant la situation actuelle laisse à penser que les prix ne risquent pas de chuter. De fait, nous traversons depuis cinq ans une période de hausse des montants immobiliers, couplé avec une baisse des taux de crédits et du chômage, favorable aux investisseurs. Quelle est donc l’évolution de la situation de locataire, des crédits et des prix des biens immobiliers. 
 

Une certaine stabilité des prix

Les pronostics annonçaient une chute de 20 à 25% des prix de l’immobiliers, qui semblent dérisoires face aux baisses actuelles qui restent limitées à 3 ou 4%. Du fait d’une période de forte croissance depuis cinq ans, on attend une stabilisation des prix qui ne pourront pas augmenter face à la crise du Covid sans pour autant chuter. La côte des villes pourrait s’effondrer de 10 à 15%, néanmoins, le taux de crédit permet encore d’éviter une rechute. 
 

Les conditions d’accès au crédit sont plus strictes


Malgré une légère hausse des crédits, de 0,15 points à la sortie du confinement, ils restent peu chers. Cependant, une chose s’est complexifiée, l’accès aux prêts. De fait, entre les limitations de l’endettement, l’ajout minimum de l’épargne et la recherche d’un profil sécuritaire face à la montée du chômage, le nombre de crédit non accordé a augmenté de 10% cette année. 
 

Des loyers constants

La stabilité est à attendre quant aux montants des loyers qui ne risquent pas d’augmenter dans la grande majorité des villes. De nouvelles règlementations quant aux locations ainsi qu’aux relocations à l’avantage des locataires. De plus, la situation permet aux propriétaires d’avoir profils fidèles qui ne chercheront pas d’autre location par prudence, leur permettant de réduire leur frais d’inoccupation.
 

L’immobilier conserve des prix stables

Comme précisé plus tôt, les prix de l’immobilier augmentent depuis 5 ans, et les conditions favorables à l’achat cependant, un problème persiste, celui du logement. 

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant ici

A découvrir : tous nos biens immobiliers de prestige à vendre à Paris