L'ère de Peter Wilson ou l'Essor International

  1. Accueil
  2. >
  3. Patrimoine Sotheby’s
  4. >
  5. L'ère de Peter Wilson ou l'Essor International
L'ère de Peter Wilson ou l'Essor International

Peter Wilson propulse Sotheby's® en première ligne de la scène internationale et contribue à l'ascension et à l'engouement fulgurant pour l'art Impressionniste et Moderne.

En 1958, la vente la plus marquante, sous sa direction, est celle de la célèbre collection Goldschmidt, qui a généré en 21 minutes un chiffre d'affaires de 781 000 £ pour sept tableaux vendus.

Ce montant est un record jamais atteint auparavant dans la vente d'œuvres d'art dans le monde. On comptabilise parmi ces œuvres, celle de Cézanne « Le garçon au gilet rouge » dont l'acquéreur est Paul Mellon, pour un montant de 220 000 £, soit cinq fois le précédent record atteint en ventes aux enchères publiques.

Cette vente est emblématique de l'ère de Peter Wilson en marquant le début d'exceptionnelles ventes aux enchères d'œuvres d’art.

Le grand visionnaire Peter Wilson comprit bien avant ses concurrents que le marché de l'art était en passe de devenir international.

Il ouvrit donc le premier Sotheby's à New York en 1955 et fit l'acquisition en 1964 de la maison Parke-Bernet, qui est la plus grande société de ventes aux enchères d'œuvres d'art des Etats-Unis. Sotheby's® devient alors le premier acteur sur le marché de l'art impressionniste et moderne nord-américain.

Sotheby's® saisit de nouvelles opportunités et ouvre ainsi de multiples bureaux aux plus belles adresses internationales.