Vente d'un exceptionnel Hôtel Particulier dans le 7ème arrondissement de Paris

  1. Accueil
  2. >
  3. Presse
  4. >
  5. Vente d'un exceptionnel Hôtel Particulier dans le 7ème arrondissement de Paris
Vente d'un exceptionnel Hôtel Particulier dans le 7ème arrondissement de Paris

BFM PATRIMOINE

Publié le 12/02/2021

L’histoire exceptionnelle du bien et de son jumeau

En 1754, le banquier Pierre Salle et son beau-frère Jacques Hocquart, commandent à l’architecte Jean Damun la construction de deux hôtels particuliers sur une même parcelle. Les biens donnent dans la rue de l’Université et la rue de Lille, rues d’ores et déjà chargées d’histoire. De fait, elles sont localisées sur les anciennes parcelles du Pré-aux-clercs appartenant à l’Université et existaient dès le XIIe siècle à l’état de sentiers ; la rue de l’Université reçut son nom actuel en 1640, date de l’ouverture de la rue de Lille, dénommée alors rue de Bourbon.

Tout d’abord, la particularité de ces hôtels est qu’ils sont identiques tant par leur architecture que par leur décoration. Cependant, leur usage est différent, l’hôtel Hocquart, était prévu pour la location, tandis que l’hôtel De Lannion était le lieu de résidence de Jacques Hocquart. Les deux hôtels se font face, comme une véritable symétrie. Tous deux sont composés d’un avant-corps central à pans coupés ainsi que de pilastres ioniques. Les deux hôtels constituent un véritable patrimoine historique, situé sur l’ancien hôtel de Montmorency.

L’hôtel Hocquart, prévu pour la location, a vu diverses personnalités l’habiter au fil du temps, comme Monsieur de Saint-Priest, le comte de Vaudreuil, la comtesse Gabrielle de Polignac, ou encore Charles de Montmorency. Il a également été le siège de diverses institutions comme la Compagnie des Chemins de fer du Midi, la compagnie « La Prévoyance », et aujourd’hui, il abrite la Représentation de Tapeï (Taïwan).

Un véritable bien de prestige

L’hôtel De Lannion, quant à lui, a été le lieu de résidence de son commanditaire, Jacques Hocquart. Il s’agit d’une véritable perle sur le marché de l’immobilier haut-de-gamme. Disposant de 500m2 habitables ainsi que de 120 m2 de terrasses ; l’hôtel particulier sur cinq niveaux présente de nombreuses caractéristiques exceptionnelles. Tout d’abord, l’hôtel a très peu de vis-à-vis, il possède deux ascenseurs, l’un desservant tous les niveaux, l’autre étant un ascenseur de service. Un magnifique escalier d’honneur du XVIIIème siècle ajoute du cachet au bien. Ce bien de luxe se divise en plusieurs parties, deux appartements en duplex agrémentés de terrasses et deux studios/ateliers indépendants. Trois parkings privés sont vendus avec le bien, mais il est aussi proche des transports en commun et des commerces.

Ce bien chargé d’histoire est également exceptionnel par la variété de sa décoration, qui en fait un véritable patrimoine historique ; de fait, il possède des boiseries Régence et ottomanes, des peintures vénitiennes et des moulures.

Retrouvez une description du bien à 54 minutes 30 secondes ici.